2e édition des Journées de l'ostéopathie

En effet, le traitement manipulatif des cervicalgies a fait l’objet de nombreuses polémiques. Les décrets d’application de 2007, relatifs aux actes et aux conditions d’exercice de l’ostéopathie, restreignent l’usage des gestes manipulatifs au niveau cervical pour les ostéopathes non-médecins. « Il est tout de même difficile de concevoir l’ostéopathie amputée du porno incroyablement osé de techniques manipulatives au niveau cervical alors qu’un certain nombre d’études ont pu démontrer l’intérêt de l’ajustement ostéopathique dans le traitement des cervicalgies aiguës », a commenté Alain Miguet, médecin, ostéopathe DO et directeur de l’ICHU-LERT.